30/12/2012

Un Noël et un Nouvel-An encore surmédiatisés

Au risque d'être censuré, porquoi ne pas reconnaître, que comme chaque année, les médias nous gavent de messages encourageant à préparer les fêtes de fin d'années comme si c'était un devoir absolu pour tous ? Sous l’amas asphyxiant d'un tintamarre imposant, les festivités de Noël et du jour de l'an apparaissent comme un passage obligé pour rentrer dans le moule sociétal de surconsommation...Les journaux, la télévision et le web nous en rabattent les oreilles à longueur de journée: pourquoi tant de contraintes et de dépenses inutiles et forcées ? Pourtant ces fêtes lucratives ne sont pas appréciés par tous...

Des fêtes hyper mercantiles

noel.jpg

"On savait déjà que Noël était un calvaire pour les Français-commente le Huffinton Post. On se doutait donc que certains ne fêtaient pas Noël, mais on ne soupçonnait peut-être pas un tel chiffre. Selon un sondage LCL en ville/OpinionWay publié ce vendredi 21 décembre, 1 urbain sur 4 déclare ne pas célébrer systématiquement Noël. Pas étonnant donc que, comme nous le révélions, près de 2 Français sur 10 (19%) affirment se sentir seuls au moment de Noël..." En cause des tensions familiales, de fortes exigeances, la crise économique ou la solitude. Beaucoup de personnes aux revenus modestes sont tout de même prêt à se ruiner en fin d'année; pourquoi ?

Un dîner presque trop parfait

noel panneau.jpg

Chaque foyer français dépensera cette année environ 350 euros en moyenne pour les cadeaux de Noël, selon une récente étude de CSA pour l'émission Capital. Hormis les nombreuses suggestions de banquet offertes dans les médias, les recettes, les astuces le faste est de mise. Le tout durant les 2 tiers du temps des journaux d'actualité ! Accompagné d'un programme télévisé ultra noëlisé ! Le CSA aurait- t'il donné des consignes en la matière pour rebooster l'esprit de Noël ? Ainsi sur la TNT le soir du réveillon et les jours suivant on a eu pas moins de 30 films sur le thème de "Noël" ! Derrière tout ce battage médiatique, l'overdose est pourtant bien là; jamais on aura autant conditionné les gens !

Des traditions qui soufflent le froid

noel commerce.jpg

"Selon un sondage YouGov rendu public en exclusivité pour Le HuffPost, les Français n'aiment pas Noël. Derrière notre convenance et toute cette bonne humeur affichée, Noël semble s'apparenter davantage à un véritable calvaire. Plus d'1 Français sur 2 (51%) n'est jamais allé(e) à une fête de Noël organisée par son entreprise. C'est près de 30 points de plus que dans les autres pays."

Selon le même article ce sondage réalisé dans plusieurs pays européens indique que "parmi tous les sondés, les Français sont les moins impatients fêter de Noël et n'ont d'ailleurs pas prévu de boire. Les Français seraient-ils tout simplement réalistes, ou déprimés? Il faut dire que Noël offre des perspectives peu réjouissantes, en tout cas dans l'imaginaire collectif. Prévoir des cadeaux, les acheter, faire ses valises, aller se geler dans une maison mal chauffée à l'autre bout du pays pour dîner solennellement avec des gens qu'on n'a pas forcément envie de voir, voilà à quoi Noël pourrait se résumer."

De plus en plus de gens qui ne font pas partie de la chrétienté avouent qu'ils sont lassés d'entendre parler de la fête de Noël et de supporter les sempiternels voeux convenus...De plus les autorités restent toujours préoccupés par les débordements occasionnés par l'abus d'alcool; l'ivresse sur les voies publiques, les rixes, les suicides, les incendies de voitures, les tapages, la gueule de bois du lendemain et les  dépôts sauvages de détritus... Serait-ce la seule finalité ? N'y at'il pas meilleur moyen de passer de meilleurs moments inoubliables et chaleureux en famille ?

Que sont devenues les vraies valeurs, celle du coeur et de l'âme, sans mimétisme et sans asservissement ?

23:47 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.