Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2014

La question de l'origine des êtres vivants

D'où venons-nous ? Cette question aussi vieille que le monde a engendrée tout un tas d'opinions contrastées, de croyances et de théories. La science a tenté d'apporter des réponses. Aujourd'hui encore différents courants de pensées s'affrontent dans les universités ou dans les émissions. En France, malgré qu'elles soient basées sur de fortes contradictions, les théories de l'évolution sont officiellement enseignées à l'école comme un fait. Pour y voir plus claire, ce sujet vaste et complexe sera traité ici en 5 parties:

6013641-8967095.jpg

 

1/ "Aux origines de l'évolutionnisme"

2/ "Ce qu'on ne nous dit pas sur Darwin"

3/ "L'évolutionnisme à la lumière des faits"

4/ "Pour en finir avec Darwin"

5/ La vie provient-elle du 'Hasard' ou d'une 'Conception' ?

 

      La position paradoxale du Vatican sur ce sujet

Le 22 octobre 1996, après plusieurs décennies de tergiversations, le Pape Jean Paul II expliqua la position officielle de l’Église romaine en ces termes:

"L’Encyclique Humani generis considérait la doctrine de l’" évolutionnisme " comme une hypothèse sérieuse, digne d’une investigation et d’une réflexion approfondies à l’égal de l’hypothèse opposée. Pie XII ajoutait deux conditions d’ordre méthodologique : qu’on n’adopte pas cette opinion comme s’il s’agissait d’une doctrine certaine et démontrée, et comme si on pouvait faire totalement abstraction de la Révélation à propos des questions qu’elle soulève. (...). Aujourd’hui, près d’un demi-siècle après la parution de l’Encyclique, de nouvelles connaissances conduisent à reconnaître dans la théorie de l’évolution plus qu’une hypothèse. (...). La convergence, nullement recherchée ou provoquée, des résultats de travaux menés indépendamment les uns des autres, constitue par elle-même un argument significatif en faveur de cette théorie."

Ainsi le Vatican soutint cette théorie au seul motif qu'elle se soit imposée à la communauté scientifique ! Cela n'étonnera pas tous ceux qui connaissent bien les méthodes de cette institution pour garder les faveurs des masses...Cela en dit long aussi sur les efforts qui sont déployés pour inculquer ces hypothèses comme des vérités établies.

Une dictature scientifique ?

Pourquoi cette question est taboue et peu médiatisée ? Tout est fait pour l'attribuer au 'camp des créationnistes' jugés par les médias occidentaux comme fondamentalistes. C'est une vision binaire des choses. Y-aurait-t-il que deux camps de pensée dans ce domaine ?  Comme nous allons le voir fort heureusement non ! Bien qu'il y ait des conceptions assez loufoques (venues de plusieurs extra-terrestres pour concevoir les êtres dans un laboratoire et repartir...-si c'était le cas d'où viennent-ils et qui a créé l'univers ?) il en existe un troisième camp qui soit en accord avec les récentes découvertes scientifiques. Pourquoi alors les journalistes continuent-ils de lier les anti-évolutionnistes aux créationnistes ? Dans le "meilleur des mondes", Aldous Huxley écrit : "Sous une dictateur scientifique, l'enseignement fonctionnerait vraiment -avec pour résultat que la plupart des hommes et des femmes en viendraient à aimer leur servitude et ne rêveraient jamais de révolution. Il semble qu'il n'y ait aucune raison valable pour qu'une dictature scientifique soit jamais renversée."

C'est le cas aujourd'hui; il subsiste une pensée unique à ce sujet en France sous prétexte de vouloir 'enterrer Dieu', et qui tranche vraiment avec d'autres pays 'modernes'. C'est ainsi que selon un sondage réalisé en 2011 seuls 28 % croient en l'évolutionnisme aux États-Unis, contre 55 % en France ! Les français seraient-ils plus rationnels que les américains ? Voyez d'autres exemples types de ces divergences de vues avec le tableau ci-dessous (chiffres de 2011):

Pays

Créationnistes
%

Évolutionnistes
%

Sans opinion tranchée
%

Turquie

60

19

21

Indonésie

57

11

32

Afrique du Sud

56

18

26

Brésil

47

22

31

États-Unis

40

28

32

Russie

34

26

40

Inde

33

39

28

Mexique

32

34

34

Argentine

26

37

38

Pologne

25

38

37

Corée du Sud

24

41

35

Canada

22

45

33

Italie

21

40

39

Australie

15

51

34

Hongrie

13

55

33

Allemagne

12

65

23

Grande-Bretagne

12

55

34

Chine

11

64

25

Espagne

11

53

37

Japon

10

60

30

Suède

10

68

21

France

9

55

36

Belgique

8

61

31

Total

28 %

41 %

31 %

Reste que le 4 octobre 2007, le Conseil de l'Europe, a adopté un projet de résolution visant à dénoncer le créationnisme dans l’Éducation des enfants. Au paragraphe 3 on lit :"Le créationnisme, né de la négation de l’évolution des espèces par la sélection naturelle, est longtemps demeuré un phénomène presque exclusivement américain. Aujourd’hui, les thèses créationnistes tendent à s’implanter en Europe et leur diffusion touche un nombre non négligeable d’Etats membres du Conseil de l’Europe."

Pourquoi se poser la question de nos origines ?

La recherche de nos origines peut sembler une entreprise hasardeuse qui  dépasse notre intelligence ou nos conceptions. Pourtant, ce sujet est d’une importance capitale dans un monde hyper-matérialiste en perte de repère, puisque tout le sens et le but de la vie pourrait en dépendre. A ce sujet, le philosophe Friedrich Nietzsche a écrit ce que beaucoup pensent tout bas: « La valeur de la vie ne saurait être évaluée. Pas par un vivant, car il est partie, et même objet de litige ; pas davantage par un mort, pour une tout autre raison ».

Pourtant la valeur de la vie peut être évaluée par quelque chose d'extraordinaire ! Notre conscience. La prise de conscience que nous existons nous relie à notre environnement tout comme nous sommes conscients que nous avons (ou avons eu) des parents qui nous ont conçus. Le fait de les renier ne les rends pas pour autant inexistants !

"Qui ne s’interroge pas est une bête, car le souci constitutif de toute vie humaine est celui de son sens "  - Arthur Schopenhauer, philosophe allemand.

Il est donc primordial de s'interroger sur notre relation avec notre univers. C'est ce que se propose de faire ce vaste dossier qui a pour but d'apporter quelques éléments de réponse peu connus du public. Dans cette quête il faut bien comprendre que tout aussi paradoxal que cela peut paraître nous entrons dans le domaine de la conscience et donc des croyances des scientifiques ! Pourquoi des scientifiques de renom ne croient-ils pas aux théories de l'évolution tandis que d'autres les défendent de façon catégorique ? C'est le comble de la science ! Si votre conscience est assez forte pour ne pas vous  laisser polariser par les préjugés tenaces ambiants, vous pourrez alors profiter de cet étonnant voyage à la recherche de vos origines.

Ce grand dossier de 5 notes mises à jour, argumentées et documentées a pour but d'avancer dans notre compréhension de ces questions. Vous serez surpris par leur contenu. Ainsi parmi les nombreux courants de pensée en vogue, on apprendra pourquoi on ne parle plus de la théorie de l'évolution mais des théories de l'évolution. Vous saurez pourquoi ces hypothèses sont devenues des dogmes sacrés. Même si une grande désinformation subsiste à ce sujet dans les médias, au point que ceux qui remettent en question ces 'découvertes' passent pour des fondamentalistes, ces précieux articles n'ont pas vocation à manquer d'objectivité ou à verser dans la théologie. N'hésitez pas à apporter vos commentaires qui j'en suis certain pourront éclairer d'avantage ces questions...

Commentaires

Le fait que La théorie de l'évolution soit passée de "La" théorie à "les" théories de l'évolution montre bien que la théorie n'était qu'une théorie et non comme on a voulu nous le faire croire un fait. Je dirai pour garder un peu d'humour, ce n'est plus "un" fait, mais "des faites" (hi hi hi) et Théo qui pleurait avant devant tant d'aveuglement {ce qui est normal quand il voyait les autre croire au hasard aveugle}, maintenant Théo rit...

Écrit par : curieuxde nature | 31/05/2014

Les commentaires sont fermés.