Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2016

Ces réfugiés syriens qui auraient pu être nos enfants...

Si la grande vague migratoire en provenance de Syrie offre un spectacle désolant et insupportable elle nous rappelle à tous une criante réalité: ces millions de réfugiés qu'on a considéré comme de la chair à canon sont avant tout des êtres humains ! Pourquoi tant de tergiversations pour les accueillir et les aider ? Ce ne sont pas des animaux qu'on doit parquer faute de place ?! Par delà les idéologies politiques et sociales il est temps d'appréhender ce nouveau phénomène à nos portes d'un point de vue humain et moral. On dit que des images vaut mieux que des mots, alors voyez par vous mêmes:

réfugiés 1.jpg

 

Guerres.jpg

Malcom x.jpg

FM.jpg

Sans commentaires...

Commentaires

Merci pour ces excellents articles qui enrichissent plus pleinement ma compréhension des événements mondiaux.

Écrit par : folens | 08/03/2016

Cette histoire montre à l'évidence l'incapacité des humains à se diriger eux-mêmes.
Au delà du caractère tragique de cette situation qui ne semble pas avoir de solution, qui cause plus de difficultés que de réelles améliorations, il faut observer ceci : que les effets de l’immigration auront un aspect pervers, celui de faire perdre au peuples accueillants la sensation d'appartenir à un groupe cohérent avec des mœurs et cultures historiques (pas nécessairement bonnes mais sécurisantes). En même temps, les gens qui affluent ne sont pas prêts à calmer le jeu, les inimitiés des groupes nationaux ou ethniques accompagnant souvent les réfugiés dans leurs nouveaux lieux de résidence.
IL est intéressant de voir que cet état de choses avait été souhaité par un certain Coudenhove-Kalergi... à voir sur ce site :

http://gaelle.hautetfort.com/archive/2014/11/13/le-plan-coudenhove-kalergi-le-genocide-des-peuples-d-europe.html

Écrit par : James | 16/03/2016

Les commentaires sont fermés.